MIELS D’ILE DE FRANCE

Nos ruches sont dispersées dans les villages des Yvelines, entre prairies et forêts, principalement en Haute Vallée de Chevreuse aux abords du massif forestier de Rambouillet. Notre situation privilégiée permet à nos abeilles de vous proposer des nectars d’exception, aussi riches que variés. Nos miels, liquides ou crémeux, doux ou corsés, fruités, acidulés ou mentholés, raviront les papilles de tous les gourmands.

 

Frais de port offerts dès 70€ d’achats de miel. 

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos miels

L’éveil printanier

Fin février, les noisetiers nous offrent leurs premiers pollens. Après la torpeur hivernale, la vie reprend. Les butineuses s’activent, la reine pond, la colonie se développe pour bientôt déborder d’abeilles.

 

La miellée

S’en suit la période de production, au cours de laquelle se succèdent une multitude de floraisons, qui participent à l’élaboration de nos miels et pollens. Acacias, châtaigniers, tilleuls, pour les miels de cru. Saules marsaults, fruitiers, aubépines, pruneliers, pissenlits, marronniers, genêts, trèfles, coquelicots, ronces, et bien d’autres … pour les miels polyfloraux.

Nous partageons alors notre temps entre les ruchers et la miellerie. Dehors, les ruches sont en effervescence, les cadres se remplissent de miel et dégagent mille parfums.

 

L’extraction

A la miellerie, le nectar coule, l’odeur est enivrante, les papilles explosent. Les mains sont collantes mais personne ne s’en plaint. C’est le moment magique de la découverte : quel goût, quelle couleur a-t-il cette année ?

Bien que conservant leur identité profonde, nos miels nous surprennent chaque fois. Subissant l’influence de la météo, ils évoluent, nous proposent des versions toujours nouvelles.

Notre amour du produit, de nos clients et du travail bien fait s’exprime alors. Le miel est extrait, conditionné et stocké dans des conditions professionnelles. L’hygiène, la température et l’humidité sont rigoureusement contrôlées, afin de garantir une qualité et une conservation optimales.

 

Le repos hivernal

En septembre, la floraison du lierre signe la fin de la saison. Son pollen, particulièrement riche, nous donnera des abeilles aux corps dodus, parées à la rigueur de l’hiver. Les abeilles et les hommes, dans leurs alvéoles, ou à la cuillère, pour survivre ou par gourmandise, tout l’hiver, mangeront du miel.

 

Un produit d’exception

Le miel est l’un des rares aliments issus du monde sauvage. L’abeille est élevée par l’apiculteur, mais nous ne la mangeons pas. Nous mangeons le miel, certes récolté par l’abeille, mais produit par les fleurs, les fleurs sauvages, les mêmes fleurs depuis la préhistoire, le même miel que mangeaient les premiers hommes. Venez découvrir ce trésor.